24h Le Mans

10/06/2022

Conférence de presse de l'ACO

1 - Point sur les règlements LMP2 et GT

Pierre Fillon et Richard Mille ont respectivement abordé le futur des catégories LMP2 et GT. Le LMP2 est, depuis 2017, une catégorie cruciale pour l'endurance. A partir de 2025, un nouveau règlement verra le jour. Ce futur LMP2 utilisant des châssis similaires aux LMDh, les quatre marques déjà présentes (Dallara, Ligier, Multimatic et Oreca) seront les fournisseurs. Du côté du GT, une nouvelle catégorie verra le jour en 2024. Avec la fin annoncée du LMGTE Pro en 2022 et du LMGTE Am en 2023, cette nouvelle catégorie, basée sur le règlement actuel du GT3, permettra aux gentlemen drivers de concourir sur une plateforme qui a fait ses preuves. La maîtrise des coûts a été le point central dans l'élaboration de ce nouveau règlement, conçu en concertations avec les teams. Ainsi, les voitures pourront utiliser un kit carrosserie spécifique, interchangeable à tout moment pour revenir à une configuration GT3 classique et seront dotées de pneus commerciaux. 

2 -  Point sur le FIA WEC

Frédéric Lequien, CEO du Championnat du Monde de la FIA (WEC), a rappelé le succès de cette dixième saison : grille record, arrivée de la Peugeot 9x8 à Monza, présence à Fuji en septembre... Une annonce majeure a également eu lieu avec la reconduction du contrat avec le circuit international de Bahreïn, jusqu'en 2027.

3 - Virtual Le Mans Series

Le calendrier de la saison 2022/2023 de Le Mans Virtual Series a été dévoilé. Avec cinq manches programmées et 250,000$ de récompense, cette compétition internationale se clôturera par un évènement attendu de tous : les 24 Heures du Mans Virtuelles, les 14 et 15 janvier 2023.

4 - MissionH24

Après avoir effectué sa première course officielle en Michelin Le Mans Cup à Imola le 14 mai dernier, le prototype H24 a disputé la première manche de Road to Le Mans jeudi soir. Christophe Ricard, président de GreenGT et Pierre Fillon ont ainsi livré un point d'étape sur ce programme qui vise à introduire l'hydrogène en compétition, aux 24 Heures du Mans, à partir de 2025. 

5 - RSE

Dans la continuité de la stratégie RSE dévoilée en juin 2021, Stéphane Darracq, directeur général de l'ACO, a présenté le Bilan Carbone des 24 Heures du Mans. En 2019, le Bilan Carbone des 24 heures du Mans représentait plus de 36 000 tonnes de CO2. Sur cette base, l'ACO a identifié les principaux axes de réduction possibles et s'est fixé comme ambition d'atteindre la neutralité carbone en 2030, en réduisant notamment de 30 % ses émissions carbone. Cette ambition 0 Carbone, c’est Race to 2030. L'introduction d'un carburant 100% renouvelable cette année aux 24 Heures du Mans permet de réduire considérablement l'impact de la piste : ainsi, la part des pneus et du carburant tombe à 1,4% du Bilan Carbone, contre 2,5% auparavant.

Cette conférence a également permis d'annoncer deux nouvelles :

  • Les 24 Heures du Mans sont désormais signataires de la Charte des 15 Engagements élaborée par le ministère des sports en collaboration avec le WWF France.
  • La classique mancelle et l’ACO viennent par ailleurs de recevoir l'accréditation environnementale 2 étoiles de la FIA. Il s'agit d'une étape vers l'accréditation 3 étoiles que l'ACO vise l'an prochain.


6 - Le Centenaire

En 2023, les 24 Heures du Mans fêteront leur 100 ans. Pour cet évènement majeur dans l'histoire du sport automobile, qui se déroulera les 10 et 11 juin 2023, l'Automobile Club de l'Ouest a annoncé la nomination d'un ambassadeur d'exception : Tom Kristensen, nonuple vainqueur (record) des 24 Heures du Mans. Le pilote légendaire accompagnera notamment le Trophée unique créé pour l'occasion par la Monnaie de Paris dans le monde entier, sur les plus grandes manifestations automobiles.

Pierre Fillon, Président de l'Automobile Club de l'Ouest : "De nombreux sujets d'importance ont été abordés aujourd'hui. Le futur de notre discipline, outre les arrivées des plus grands constructeurs en Hypercar, se dessine également avec le LMP2 et le futur du Le Mans GT. Ces règlements ont été construits en collaboration avec les teams et permettront d'assurer l'avenir, tout comme l'hydrogène, qui demeure au cœur de notre stratégie. Cet avenir s'annonce palpitant, avec notamment le centenaire des 24 Heures du Mans en ligne de mire. Je suis très honoré de compter sur la présence de Tom Kristensen comme ambassadeur de cet évènement que nous préparons depuis plus de deux ans."

Richard Mille, Président de la Commission Endurance de la FIA, a déclaré : "L'introduction de la catégorie Hypercar s'est avérée être un grand succès, mais afin d’assurer au Championnat du Monde d'Endurance de la FIA un développement parrain, nous devons regarder la situation dans son ensemble avec l'objectif est d'avoir de la force et de la qualité dans toutes les classes. C'est pourquoi je suis heureux qu'à partir de 2024, nous continuions le processus d'introduction progressive d'une nouvelle réglementation technique. En commençant par les voitures GT et plus tard, à partir de l'année suivante, avec le renouvellement la classe LMP2, qui connaît un énorme succès et qui reste très compétitive. L'utilisation de la plateforme FIA GT3 existante est une base pour une solution rentable, taillée sur mesure pour les équipes Pro-Am et les gentlemen drivers, qui apportera également une variété encore plus grande dans le domaine des voitures GT en Endurance".


TELECHARGER LA PRESENTATION

Liste des engagés
Téléchargement

Connexion

Connectez-vous pour télécharger les photos et vidéos en haute définition.

Se connecter Créer un compte

Nous suivre

Photos