24h Le Mans

16/06/2019

Alonso, Buemi, Nakajima vainqueurs du Mans et champions du monde !

252 500 spectateurs ont assisté ce week-end à une première historique : Super Finale, la 87e édition des 24 Heures du Mans concluait en apothéose la Super Saison 2018-2019, composée de huit courses, dont deux fois les 24 Heures du Mans.

Deux pourrait d’ailleurs être le chiffre de ce dimanche. En effet, Fernando Alonso, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima remportent pour la 2e fois les 24 Heures du Mans. En s’imposant en 2018 et 2019, le trio s’adjuge également le titre de Champion du Monde d’Endurance de la FIA. Pour Fernando Alonso, il s’agit de son deuxième titre mondial FIA, après celui décroché en F1. Sur le podium des 24 Heures du Mans, ces vainqueurs-champions arboraient de magnifiques couronnes d’or.

Deux, c’est aussi le nombre de TS050 Hybrid que Toyota Gazoo Racing place aux deux premières marches du podium de cette 87e édition. Deux c'est aussi le nombre de titres mondiaux que remporte le constructeur japonais : LMP1 et pilotes.

Comme en 2018, c’est Kazuki Nakajima qui a passé la ligne d’arrivée au volant de son prototype. La voiture sœur, la #7, longtemps en tête, a été victime d’une crevaison à une heure de l’arrivée, perdant ainsi tout espoir de succès.

« La course a été cruelle pour la #7 » déclarait Rob Leupen, le Directeur des Opérations de Toyota Gazoo Racing, premier constructeur japonais à compter désormais deux succès au Mans. 

Sur la 3e marche du podium, la SMP Racing #11 BR Engineering BR1 - AER de Petrov-Aleshin-Vandoorne. Ce dernier, ex-coéquipier de Fernando Alonso en F1 chez McLaren, était un rookie heureux.   

En LMP2, l’équipe française Signatech Alpine Matmut, avec le trio de la #36, Lapierre-Negrao-Thiriet réalise elle aussi un fantastique doublé : victoire au Mans et les deux trophées, pilotes et équipe. Une saison en or pour l’écurie tricolore.

En LMGTE Pro, la Ferrari 488  #51 AF Corse de Pier Guidi-Calado-Serra décroche cette 87e édition, dans une catégorie toujours très importante pour les constructeurs. L'occasion pour Ferrari de fêter les 70 ans du premier succès de la marque italienne aux 24 Heures.
Porsche qui s’était déjà assuré du titre mondial, à Spa, voit ses pilotes Michael Christensen et Kevin Estre sacrés champions du monde pilotes.  

En LMGTE Am, c’est la Ford GT #85 du Keating Motorsports de Keating-Bleekemolen-Fraga qui s’adjuge la victoire, tandis que Team Project 1 décroche le trophée GTE Am.

A l’arrivée de cette Super Finale, 49 voitures passaient sous le drapeau à damier sur les 61 qui avaient pris le départ, à 15 heures, samedi, au signal de S.A.S La Princesse Charlène de Monaco.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Cette 87e édition des 24 Heures du Mans a été unique : conclusion formidable d’une Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, elle a célébré pour la première fois de l’histoire du WEC des vainqueurs et des champions. Que je félicite tous vivement. Ils contribuent à l’histoire de notre discipline. J’adresse un message particulier au trio Buemi-Alonso-Nakajima. Quant à Fernando, il a décidé d’orienter sa carrière vers d’autres disciplines ; je le remercie pour tout ce qu’il a apporté à l’endurance et lui souhaite réussite dans ses projets à venir.

Nous avons vécu une course extraordinaire, avec une première historique, mais également une semaine très importante pour l’Endurance, pour son futur. Les Hypercars, catégorie reine, feront leur apparition en septembre 2020 et deux constructeurs majeurs se sont déjà engagés à rejoindre cette nouvelle ère de la discipline.

Ce samedi, peu avant le départ, nous avons aussi assisté à une démonstration d’un prototype électrique-hydrogène, l’avenir des 24 Heures du Mans, en 2024.

Je remercie les spectateurs, les concurrents, tous les bénévoles, les équipes de l’Automobile Club de l'Ouest et du Championnat du Monde d'Endurance, qui sont les garants de la réussite des 24 Heures du Mans, de son attractivité. Je vous donne rendez-vous les 13 et 14 juin 2020, pour les 24 Heures du Mans et la finale du Championnat du Monde d’Endurance 2019-2020. »

Découvrez le classement provisoire des 24 Heures du Mans 2019

Liste des engagés
Téléchargement

Connexion

Connectez-vous pour télécharger les photos et vidéos en haute définition.

Se connecter Créer un compte

Nous suivre

Photos