24h Le Mans

28/03/2016

24 Heures du Mans - Décès de Freddy Rousselle

Né le 15 mai 1927, Freddy Rousselle avait débuté sa carrière en 1947 par la moto, combinant vitesse, régularité et tout terrain. Dans les années 50 c’est avec un volant qu’il se forge une renommée internationale de pilote.

Il disputa les 24 Heures du Mans à trois reprises entre 1956 et 1958, toujours au volant d’une machine engagée par la prestigieuse Equipe Nationale Belge. Il termina quatrième à deux reprises : la première en compagnie de Jacques Swaters et la seconde avec Paul Frère, toujours au volant d’une Jaguar D. Sa troisième participation en 1958 se solda malheureusement par un abandon sur casse moteur.

Freddy Rousselle conservait une affection particulière pour la classique mancelle et y était revenu à quatre reprises, en 1973 pour les 50 ans de l’épreuve, en 2007 pour le jubilée de sa quatrième place, en 2013 pour les 90 ans des 24 Heures du Mans, année de son intronisation dans Hall of Fame et en 2015 pour transmettre sa passion à son petit-fils.

Le vendredi 3 mai 2013, lors de la seconde manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2013, les 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC, Freddy Rousselle avait été le second pilote, après le britannique Eric Thompson, à être intronisé dans le Hall of Fame des pilotes des 24 Heures du Mans par Pierre Fillon, Président de l’ACO. En collaboration avec le Royal Automobile Club of Belgium et le Club International des Pilotes des 24 Heures du Mans, Freddy Rousselle, entouré de nombreux pilotes belges et invités, avait revêtu le prestigieux blazer qui distingue cette élite, aidé par Bertrand Baguette, cadet des pilotes belges aux 24 Heures du Mans en 2013.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « C’est avec émotion que nous avons appris ce week-end le décès de Freddy Rousselle, pilote belge qui avait marqué le sport automobile de son pays et l’histoire des 24 Heures du Mans. Il était très ému lors de son intronisation dans le Hall of Fame des pilotes en 2013 et avait enchanté l’assistance avec ses souvenirs des 24 Heures du Mans, notamment avec l’anecdote sur sa première participation en 1956. Initialement prévu comme pilote de réserve, il prenait finalement part à la course, l’un des deux titulaires ayant jeté l’éponge 20 minutes avant le départ. Il n’avait alors jamais piloté la puissante Jaguar D sur la piste du Mans. L’Automobile Club de l’Ouest est honoré qu’il ait accepté en mai 2013 de devenir l’un des ambassadeurs des 24 Heures du Mans. Au nom de l’ACO et de tous ses collaborateurs, je tiens à présenter toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Freddy Rousselle.»

D'après un communiqué de presse de l'Automobile Club de l'Ouest

Liste des engagés
Téléchargement

Connexion

Connectez-vous pour télécharger les photos et vidéos en haute définition.

Se connecter Créer un compte

Nous suivre

Photos