L’ACO s’engage toujours plus pour la sécurité routière

Ce 29 septembre 2017, l’Automobile Club de l’Ouest a participé et accueilli au « Welcome », à quelques mètres du paddock de course de son célèbre circuit, le séminaire départemental de sécurité routière. Paradoxal ?

Pas du tout, bien au contraire. Car l’ACO organise des compétitions, est un acteur majeur des sports mécaniques, notamment automobile, mais il a aussi, comme club, vocation à former les usagers de la route. Comme le rappelle son Président, Pierre Fillon, « Depuis 1906, c’est l’ADN de l’ACO. Avec le Critérium du jeune conducteur ou avec nos formations, M&A Prévention, à destination des particuliers comme des entreprises. De plus, nos épreuves et en particulier les 24 Heures du Mans, au-delà du sport et de la vitesse, obéissent à des règles et des réglementations très strictes. La sécurité est un pilier de notre action et l’exigence de la compétition, nous oblige à l’excellence en la matière. Notre règlement a toujours participé aux progrès technologiques, dont certains en matière de sécurité, ont équipé par la suite la voiture de M. Tout Le Monde.» Le lien entre l’ACO et la sécurité routière est donc direct.

Regrettant un nombre de morts en augmentation sur ses routes, le Préfet de la Sarthe, M. Nicolas Quillet, a ainsi initié d’organiser au Mans, dans l’enceinte du circuit, ce séminaire. En marge des actions de répression, des campagnes de prévention ont été également présentées et actées par le biais de la signature de la charte d’engagement en faveur de la sécurité routière. L’ACO, par l’intermédiaire de Pierre Fillon, s’est engagé en paraphant cette charte.