24 Heures Karting 2017 – Le compte à rebours est lancé

Tandis que l’Automobile Club de l’Ouest peaufine les derniers détails de l’organisation de la 32e édition des 24 Heures Karting qui aura lieu les 30 septembre et 1er octobre sur le circuit Le Mans Karting International, la liste des engagés se remplit de noms prestigieux et les équipes se préparent activement. Le challenge des motoristes s’annonce passionnant entre les deux des plus grands fabricants italiens IAME et TM Racing. 

Les multiples enjeux de ces 24 Heures Karting 2017 font progressivement monter la tension à quinze jours du départ des mythiques deux tours d’horloge. Labellisée depuis l’an dernier Championnat d’Endurance de la CIK-FIA pour la catégorie GP1, l’épreuve de référence de l’Endurance Karting compte également pour le classement de la Coupe de France d’Endurance de la FFSA en catégorie GP2 où s’affrontera le plus grand nombre d’équipages. D’autres challenges vont animer la course comme celui d’une équipe 100 % féminine prouvant que l’égalité des chances n’est pas un vain mot dans un sport ouvert à la mixité. Il faut aussi souligner l’incroyable défi que se sont lancé des pilotes Handikart chevronnés en prenant part à cette compétition, dans la lignée de l’exploit de Fred Sausset, quadri-amputé, engagé aux 24 Heures du Mans 2016. 
 
Sur le plan mécanique, la lutte pour la victoire mettra officiellement en concurrence les usines TM Racing et IAME avec ses moteurs Parilla à travers les équipages de pointe Sodi et CRG. Le prestige d’un succès au Mans est bien compris par ces fabricants italiens de renommée mondiale qui ne se sont pas impliqués à la légère dans les 24 Heures Karting.
 
Kees Van De Grint, le Vice-Président de la CIK-FIA ne cache pas son enthousiasme pour cette épreuve légendaire : « Après le succès de la 1re édition du Championnat d’Endurance de la CIK-FIA, je suis à la fois fier et impatient de donner le départ des 24 Heures Karting 2017 en tant que starter officiel samedi 30 septembre à 15 heures précises. Je m’attends à ce que la course soit encore plus passionnante cette année. Après les Championnats du Monde KZ, OK et OK-Junior, le Championnat d’Endurance de la CIK-FIA, qui va se dérouler au Mans sous l’égide de l’ACO, sera pour moi le 3e plus grand évènement de la saison internationale. D’autre part, si la météo le permet, je serais ravi de pouvoir piloter mon kart historique dans le cadre des démonstrations du Kart Legend ! » 

À mesure que la date fatidique approche, les demandes d’inscription affluent à l’ACO. On sait déjà que plus de trente équipes ont confirmé leur participation. Le Championnat d’Endurance de la CIK-FIA, disputé sur les puissants karts à motorisation OK de la catégorie GP1, verra s’affronter des grands noms du karting international et les meilleurs spécialistes français de la discipline. Titré pour la seconde fois consécutive Champion du Monde KZ en Allemagne le week-end dernier, l’Italien Paolo De Conto sera au départ avec l’équipe officielle CRG. Chez Sodi, on pourra compter sur la présence du Vice-Champion du Monde KZ Anthony Abbasse qui vient de prouver qu’il avait récupéré tous ses moyens après son accident du mois de juin en Espagne. Il sera épaulé par le nouveau vainqueur de la compétition mondiale KZ2, la Super Coupe Internationale de la CIK-FIA, le prodige italien Alex Irlando.
 
L’usine officielle CRG prépare avec le plus grand soin sa deuxième participation avec une formation renforcée et des ambitions revues à la hausse. Motorisé par l’usine IAME, le constructeur italien, qui a beaucoup apprécié les retombées de sa participation en 2016, ne sera pas là pour faire de la figuration, même si son attitude reste pleine de modestie avant le départ. Son équipage de pointe sera emmené par des pilotes très rapides. Outre la star Paolo De Conto, double Champion du Monde KZ, la formation italienne comprendra Flavio Camponeschi, Champion du Monde KF1 2012, et deux jeunes talents des plus prometteurs, le Norvégien Dennis Hauger et le Britannique Callum Bardshaw.
 
C’est vers l’équipe officielle de l’usine Sodikart que se braquent les feux des projecteurs. Bien qu’engagé pour la première fois en son nom propre, le constructeur français bénéficie de l’expérience incroyable d’une partie du staff de Sarthe RTKF, huit fois vainqueur d’affilée de la classique mancelle. Claude Jamin sera bien présent aux côtés du Sodi Racing Team en tant que conseiller spécial. Le kart Sodi sera emmené par un équipage international de quatre pilotes. Cinq fois vainqueur de l’épreuve, le Français Anthony Abbasse sera associé pour l’occasion au champion hollandais Bas Lammers, au jeune Italien Alessandro Irlando et à un des meilleurs Américains, Jake French. Sodikart poursuit sa collaboration fructueuse avec le motoriste TM Racing, officiellement impliqué dans les 24 Heures Karting aux côtés de la marque française. 
 
Les têtes de série de la catégorie GP1 seront là pour donner du fil à retordre aux teams officiels. Ainsi les équipages Rouen GSK 1 (Sodi/Vortex) de Jean-Philippe Guignet, Maxime Bidard, Gautier Becq et William Godefroid, 3e en 2016, ou Centre Wintec (Tony Kart/Vortex) de Wilfried Lecarpentier, Victor Compère, Bastien Leguay et Ulysse De Pauw, figurent sur la liste des favoris.
 
Le plateau sera constitué d’un grand nombre de karts GP2 à motorisation Rotax Max, l’équivalent de la catégorie LM P2 en automobile. Il n’est pas impossible que les meilleurs spécialistes rêvent d’un podium au classement général comme cela a été le cas cette année aux 24 Heures du Mans. Le challenge sera néanmoins plus difficile à relever cette année du fait de la suppression des freins avant alors que le poids minimum reste plus élevé que celui des GP1. L’expérience acquise par les meilleures équipes GP2 alliée à une maintenance plus aisée du matériel constitue cependant un atout à ne pas négliger, surtout en cas de conditions météorologiques défavorables. Comptant pour le classement de la première Coupe de France GP2 de la FFSA, l’épreuve mancelle marquera incontestablement le point culminant d’une saison très ouverte. C’est l’équipage Orsay GSK 2 Will Kart (Sodi/Rotax) de Dorian Breisacher, Gwenaël Foison et Xavier Petit qui mène actuellement au classement de peu face à Cormeilles Kurb by MD (Sodi/Rotax) de Franck Lavergne, Bastien Borget et Mathieu Melet, suivis par Jac-Kart (Sodi/Rotax) de Jacques Gauthier, Jean Letard, Gautier Brochard et Pierre-Lou Fleury. Les Britanniques de London Kookeli (Tony Kart/Rotax) se sont aussi inscrits en GP2 avec Jason Jones, Chris Jeffs et Martin Pierce.

Le programme 2017 des 24 Heures Karting comprendra également les 24 Minutes Jeunes, une compétition réservée aux pilotes entre 10 et 14 ans de la catégorie FFSA Cadet. Les Karts Historiques ne seront pas oubliés avec le fameux Kart Legend qui leur permettra d’effectuer des démonstrations sur le circuit Le Mans Karting International.
 
À noter, l’accès des spectateurs aux 24 Heures Karting est gratuit pour tous et le spectacle garanti !